News

Divers

Tools

Cette page regroupe diverses informations sur ma façon de travailler, les outils que j'utilise

cette page a pour but de grossir car le but est de faire en même temps des petites docs

Liens OR

I have group here some links about Operational Research (OR)

System

Depuis 3 ans je n'utilise plus que la distribution Debian. Dans des temps anciens, j'ai installé des Red-Hat, des Mandrake, une Suse. La course entre red-hat et mandrake m'a vraiment gonflé dans le sens où les uns voulaient absolument sortir une nouvelle verion avant les autres. J'ai pas mal essuyé de platre avec les versions tout juste sorties. Mantenant, avec Debian, je suis peut-etre en retard mais au moins ça marche.

Pour les personnes qui n'ont pas l'habitude de linux, une ubuntu est très bien. Je l'ai testé à une époque.

Documents

Latex avec encore du Latex et que du Latex. J'utilise LaTeX pour tous mes textes et cours.

Pour mes présentation : pour toutes mes présentation par vidéo-projection, j'utilise LateX+Beamer+pstricks. L'intérêt d'utiliser cet outils pour les transparents est intéressant lorsque vous avez des formules de maths à présenter. A chaque fois que j'essaie de mettre des formules de math en power-point ou autre produit office (comme OpenOffice), je m'arrache les cheveux. Je trouve Latex bien mieux pour cela. De plus, Il est simple d'ecrire du soft qui génére automatiquement des slides Latex+Beamer. Par exemple le cours de RO sur la programmation linéaire, l'exemple de la méthode tableau est généré automatiquement avec un code C.

Programmation

Tous les langages qui me tombent sous la main : C, C++, java, PHP, etc..

Sinon j'édite tous mes travaux encore avec cet antedéluvien vi, enfin la version graphique quand même, gvim...

Les doc de mes codes sont générés via Doxygen. Cet outils est vraiment très bien pour les sites online de documentation. En revanche, la doc générée en latex ou rtf, est très bizarre. Bref ce n'est pas vraiment fait pour cela.

Sauvegarde, versions et outils collaboratifs

De plus en plus mes documents et sources sont versionnés avec subversion.

Les repository sont sur des machines du labo. Et les checkout sur mon portable

Bob++ ainsi que glop étaient sur svn avec Trac comme serveur de travail collaboratif.

Maintenant bobpp est sur la forge du laboratoire.

MCF, promotion HC

Sorry, this text is in french

Ce texte concerne la promotion des maîtres de conférence, à la hors-classe. En fait, je veux parler de ce que j'ai subi , je voudrais insister sur l'absurdité dans certains cas de cette promotion. Dans le paragraphe suivant, j'explique les règles de passage telles qu'elles m'ont été expliquées. Dans un deuxième paragraphe, je fais une étude numérique pour savoir quand demander la hors-classe et surtout quand il faut éviter de la demander. Puis dans un troisième temps, je me fais un petit coup de gueule sur la forme, la manière avec laquelle cela s'est fait à l'université de Nanterre.

La promotion Hors classe : inversion de carrière ?

Voila mon cas : Depuis le 01/11/2009, j'étais au grade Maître de conférence classe normale, échelon 7 (INM 749). Le 1er septembre 2012, (2ans 10mois plus tard) je devais passer selon l'avancement normal à l'échelon 8 (INM 783).

Jusque là tout va bien.

Or j'ai eu une promotion pour le 1er septembre 2012 (la même date que la précédente), me faisant passer au grade de Maître de conférence Hors-Classe (HC). J'avoue avoir été plutôt content de cette promotion. En fait, j'ai très largement déchanté. En effet, la nomination à la hors classe annule la nomination à l'échelon 8. Je me suis retrouvé promu à l'échelon 4 de la hors-classe (INM 776) au 01/09/2012. Puis l'avancement normal fait que je devais passer de l'échelon 4 à l'échelon 5 (INM 821) un an plus tard (01/09/2013). Les 2 ans 10 mois d'ancenneté dans le 7ème echelon ont été purement et simplement annulés. Et oui le texte est comme cela. Le fait que je passe de l'échelon 7 de la classe normale à l'échelon 4 de la HC fait que j'ai une augmentation d'indice, mon ancienté est purement et simplement annulé.

Absurdité : ma promotion à la hors-classe a réduit immédiatement ma rénumération. En effet, l'INM de la HC échelon 4 est inférieur à l'INM de l'échlon 8 classe normale. Bizarre, non ? Et bien non, il parait que le texte est comme cela (voir l'article 40 et surtout 40-1 du decret 84-431 du 6 juin 1984).

Même, avec une promotion un an plus tard, ma rénumération aurait été plus importante. En effet, pendant un an ma rénumeration correpond à l'échelon 4 de la HC dont l'INM est inférieur à l'échelon 8 de la classe normal. Dans les 2 cas, je suis promu à l'echlon 5 de la HC au 01/09/2013. Absurde !

Il n'y a pas très logntemps, on parlait d'inversion de carrière à propos des nouvelles règles pour la prise en compte d'ancienneté lors de recrutement des MCF, en voila encore un exemple.

J'aurais été promu une journée plus tard, ou un mois plus tard, j'aurais eu mon avancement à l'échelon 8 de la classe normale, puis un peu plus tard la promotion à la hors-classe, et donc j'aurais été nommé presque directement au 5eme échelon de la hors-classe. Nous sommes dans le cas où une promotion fait régresser le traitement de la personne qui la reçoit.

Le but n'est pas de dire que ce fonctionnement n'est pas le bon. C'est apparemment la loi. Je ne suis pas juriste. Toutefois je suis certain, que dans beaucoup d'universités, ce ne sont pas ces règles qui ont été appliquées. Si un lecteur a des informations sur des jurisprudences de jugement à propos de ce problème je suis preneur !!!

C'est étrange qu'on ne trouve rien sur le web à propos de cet effet. Je ne sais pas qui a négocié ces règles, quel(s) syndicat(s) étai(en)t à la table des négociations, mais il faudrait qu'ils fassent quelque chose. Pour moi c'est trop tard. En revanche pour les suivants...

Quand demander la hors classe, et surtout quand ne pas la demander ?

Résultat des courses, je me suis demandé quand il est intéressant d'avoir la Hors classe et quand il ne faut surtout pas l'avoir et donc ne pas la demander. Le but est de calculer sur une période fixe le nombre d'INM cumulés représentant le traitement, lorsque la date de la promotion varie de la première à la dernière date. Et que la date de l'avancement est par contre fixée.

Je me place dans le cas, le mien (on n'est jamais mieux servi que par soi-même) où j'avais un avancement du 7ème échelon au 8ème échelon au 01/09/2012. A chaque date, je donne le nombre d'INM cumulés sur la période totale, si la promotion avait été à cette date.

Remarques générales :

  1. Le traitement sur la période décroit au fur et à mesure que la date de promotion recule.
  2. Puis, le traitement cumulé explose lorsque l'on passe après la date de l'avancement.

Sur le graphique précédent, j'ai fait une date glissante pour la promotion et une date fixe pour l'avancement. Or il semble qu'on ne peut avoir une promotion que pour le 01/09 de l'année qui suit la nomination par le CNU ou par l'université. J'ai donc refait un histogramme présenté ci après, où au contraire je propose 3 "courbes", une où la date de promotion à la Hors-classe est au 01/09/2012, une autre où la date de promotion est reculée d'un an (01/09/2013), puis une dernière sans aucune promotion. Chaque baton, à chaque date donne le nombre d'INM cumulé sur la période.

On peut remarquer que parfois en fonction des dates d'avancement, il peut être plus interessant de ne pas avoir de promotion. Typiquement si votre avancement tombe entre septembre et décembre de l'année : ne demander pas de promotion. Vous serez de toute façon perdant.

Il parait qu'il est possible de faire modifier la date de la promotion, mon université me l'a totalement refusé, me donnant des arguments juridiques contre. Mais peut-être que la vôtre voudra bien. Il y a parfois des interprétations de texte bien différentes d'une université à l'autre.

En tout cas renseignez-vous !

Des services universitaires...

Le paragraphe précédent se veut être une explication (non juridique) des règles qui régissent le passage à la hors classe. Après il y a la manière... Le fond est déjà assez absurde, la forme a été pour moi encore plus insupportable, désastreuse.

Petit Historique

Service du Personnel Enseignant : A la suite du procès-verbal du conseil d'administration restreint de l'université de paris-Ouest-Nanterre-La Défence, le service du personnel enseignant de la dite université m'a envoyé plusieurs nominations, se contredisant les unes les autres, sans analyse ni synthèse. Je pensais dans ma naïveté, que d'une part les personnes de ce service connaissaient leur travail et que d'autre part les décisions me seraient favorables. Les différentes nominations pouvaient simplement entériner des rectificatifs à la suite d’erreurs identifiées. Je faisais confiance à ce service, qui comme son nom l'indique devrait être au "service" du personnel enseignant, et donc faire au mieux pour le personnel. J'ai été naïf ! Cette succession d'erreurs a totalement caché ce qui allait m'arriver.

Service des traitements : Une seconde erreur faite cette fois ci, par le service des traitements est venue s'ajouter à cela. Comme moi, ils n'ont pas bien compris les différents envois du SPE. J'ai donc été payé depuis le 01/09/2012 à l'échelon 5 de la hors-classe. Ce qui finalement me paraissait cohérent avec les premières conclusions de ce que j'imaginais être une promotion. Or le service des traitements voyant arriver une nomination pour le 5ème échelon de la Hors-classe au 01/09/2013, s'est donc rendu compte de l'incohérence de mon paiement vis à vis de mon statut. Ils m'ont donc réclamé un trop perçu d'environ 2500 euros.

Un an après la(es) nomination(s) : Découvrant la réalité plus d'un an plus tard, j'ai vraiment eu l'impression d'être pris en otage, sans aucun espoir de pouvoir recourir à des moyens légaux. On vous fait croire pendant un an que tout va bien, On vous dit "oh excusez-nous on s'est trompé, vous nous devez 2500euros". De plus, lors de mes échanges ou entrevue avec les responsables de ces différents services, la discussion a été des plus déplorable. Certains ont reconnu leurs erreurs, d'autre non. La responsable du SPE a été d'une arrogance et d'une suffisance absolument insupportable. Aucune excuse de sa part, peu d'explications, le SPE n'a en aucun cas montré qu'il était un service, C'est tout au plus une structure mais en aucun cas un service,

On l'entend partout mais je trouve étrange qu'une erreur commise par une administration, ne soit suivi d'aucune sanction ou réparation. On vous fait croire des choses par suite de plusieurs erreurs de leur part, puis on vous fout dans la merde. Et voila c'est tout. Echec et Mat, payez et taisez-vous !

La seule chose à laquelle j'ai eu droit, était de pouvoir choisir l'étalement des remboursements. J'avais fait une proposition à plus l'infini mais cela n'a pas été retenu. Cela aura au moins fait rire certaines personnes, moi notamment !

Bon j'ai fait mon coup de gueule contre certaines personnes. Mais je veux aussi dire que d'autres ont été exemplaires dans leur soutien et dans la manière de gérer le problème, ils se reconnaitront, qu'ils en soient remerciés

Conclusion

  • Il y a manifestement une bizzarerie
  • Est ce le texte qui implique cette bizzarerie ou est-ce l'interprétaion locale de Nanterre qui est bizarre ?
  • L'absence de reférence sur le web sur le sujet, me fait peut-être penser que je suis bien seul à avoir eu ce problème, et donc que c'est une interprétation locale.
  • Attention, je ne dis pas que cette interprétation est invalide ou fausse
  • Il est insupportable que des textes soient sujet à interprétation
  • Il est insupportable qu'une promotion n'en soit finalement pas une
  • Il est insupportable qu'une administration n'ait aucune sanction alors qu'elle fait des erreurs
  • Il est insupportable qu'une administration ne fasse aucune excuse alors qu'elle s'est plantée
  • Il est insupportable qu'une responsable de service soit aussi suffisante, arrogante, péremptoire, et à ce point dénuée d'humanité surtout lorsque les erreurs accumulées de son service sont à l'origine de l'histoire.

Bref, si vous comptez demander votre promotion à la hors classe, Fates attention, demandez bien ce qu'il se passera. Si vous avez des informations sur des événements comme ceux qui ont conduit à ma pseudo promotion à la hors classe des maîtres de conférence, je suis preneur !! Mes adresses mails ou courriels sont trouvables sur cette page.